Eglise catholique

Logo de la Famille Cor Unum Vers la crête(by Franco Pecchio - CC-BY-2.0) Ignace de Loyola La Fosse Hinguant Eucharistie Saint-Malo En route... En session L'appel du Christ

UNE MANIERE PARTICULIERE DE SUIVRE JESUS EN PLEIN MONDE

Ignace de Loyola 1491-1556

Ignace de LoyolaLa spiritualité ignatienne qui imprègne notre Famille Cor Unum nous vient, bien sûr, de l'héritage laissé par le P. de Clorivière qui était jésuite, mais elle garde toute sa valeur pour nous aujourd'hui. En effet, elle nous aide à vivre en baptisé ou/et en ministre ordonné dont la mission est de servir le Christ dans le monde. Comme Ignace en son temps, nous sommes insérés dans un monde et une Église en quête d'identité nouvelle et nous cherchons à trouver Dieu en toutes choses et à mettre toutes choses en Dieu.

(Ignace a vécu à la charnière de deux mondes, celui du moyen âge qui s'achevait et celui des temps modernes qui se profilait. Époque de ruptures entre la foi et la science, entre l'Église et l'humanisme naissant. Devant le manque de repères, Ignace enseigne comment structurer sa vie à partir de la foi. Il s agira d'aimer le monde parce qu'on aime son « Créateur et Seigneur ». Servir le monde, c'est servir le Créateur.

Ignace envisage l'homme non plus comme un objet du monde mais comme un sujet, un acteur. La liberté éduquée rend attentif à la volonté de Dieu. Être chrétien n'est plus seulement une appartenance sociologique, mais le résultat d'une décision volontaire. Ignace forme au discernement pour aider à s'y retrouver dans la pluralité des conceptions de vie : celle de l'humanisme de la Renaissance et celle du protestantisme.)

La spiritualité du Coeur de Jésus

La spiritualité du Coeur de Jésus, dans la Famille Cor Unum, est d'abord contemplation bien plus qu'un ensemble de dévotions. (C'est une contemplation qui naît du regard porté sur le côté transpercé du Christ en croix. Après tant d'autres depuis le moyen âge, Clorivière relira la passion de Jésus en percevant celle-ci comme une récapitulation de toutes les souffrances endurées par Jésus au cours de sa vie terrestre. Souffrances intenses qui ne se limitent pas au corps, mais qui atteignent le coeur en ses profondeurs.)

Chaque année, le Coeur de Jésus embrase le mont Ifinger dans le Sud-Tyrol (Autriche)La contemplation de Jésus souffrant en son coeur et en son corps, établit une connivence entre Jésus et celui qui le regarde. Il y a là une exigence profonde de perfection qui constitue un appel.
Le Coeur du Christ est le centre de sa personne, le lieu de son amour pour son Père et pour le monde.
La fréquentation du Coeur de Jésus est une école de fraternité.

Concrètement, nos groupes cherchent à être des écoles de vie fraternelle. (Nous apprenons à nous aimer tels que nous sommes, à partager nos projets, nos réussites, nos échecs, à discerner les appels de Dieu et la qualité évangélique de notre vie, à prier ensemble.)
Cette fraternité universelle nous conduit à une ouverture aux personnes d'autres cultures présentes chez nous, à une lutte pour améliorer le sort des plus fragilisés.

Famille COR UNUM : Pavillon 4 - 202 avenue du Maine - 75014 PARIS - FRANCE
e-mail: corunum@orange.fr