Eglise catholique

Logo de la Famille Cor Unum Vers la crête(by Franco Pecchio - CC-BY-2.0) Ignace de Loyola La Fosse Hinguant Eucharistie Saint-Malo En route... En session L'appel du Christ

UNE MANIERE PARTICULIERE DE SUIVRE JESUS EN PLEIN MONDE

Pierre de Clorivière (1735-1820)

Pierre-Joseph Picot de Clorivière est né à Saint-Malo le 29 juin 1735 dans une famille aisée de commerçants et d'armateurs. Après avoir prié longuement, il acquiert la conviction que c'est dans la Compagnie de Jésus que Dieu l'attend et comblera son désir. Il entre au noviciat et y prononce ses premiers voeux deux ans plus tard.

C'est à la Fosse Hingant que Pierre de Clorivière eut l'inspiration d'une forme de vie religieuse nouvelleEn pleine période révolutionnaire, Pierre de Clorivière voit sa vie bouleversée par la suppression de la Compagnie de Jésus (1773). Il a alors l'intuition d'une forme de vie religieuse nouvelle, pleinement immergée dans le monde moderne et qui préfigure aussi ce qui deviendra au 20e siècle les instituts séculiers. Il devient fondateur de deux instituts : la Société du Coeur de Jésus et une société similaire pour des femmes, les Filles du Coeur de Marie.

Je conçus qu'il s'agissait de l'établissement comme d'une Société religieuse universelle qui serait ouverte à toutes sortes de personnes, de tout âge, de tout pays, de toute condition, qui seraient capables de la perfection évangélique...Ni l'une, ni l'autre ne séparerait ses membres du commun des fidèles (lettre du 6 avril 1810)

Le 2 février 1791, dix membres dont un laïc prononcent leur engagement dans la Société. Celle-ci se caractérise par une absence de signes visibles. Il n y a ni vie commune, ni uniforme, ni ouvres. Le contexte politique l'exige, mais Clorivière rejoint ainsi l'intuition des premiers évangélisateurs de l'Église primitive.

Un fondateur : Pierre de ClorivièreLes membres de la Société trouvent l'unité de leur vie personnelle dans le partage des sentiments du Christ. Ils sont placés (ou consacrés ?) dans le Coeur du Christ, signe de l'amour infini de Dieu. Ils rayonnent cet amour à la manière des premiers chrétiens qui ne faisaient « qu'un seul coeur et qu'une seule âme » (Ac 2).

Dès que la situation politique le permet, Clorivière s'empressera de multiplier les démarches auprès du pape et de son entourage afin que la jeune Société soit reconnue comme utile au bien de l'Église et du monde. Cette approbation permettra à la Société de se développer pour la plus grande gloire de Dieu.

Daniel FonctaineLors de la restauration de la Compagnie de Jésus, Clorivière sera invité à restaurer celle-ci en France. Il ne s'occupera plus de sa Société qui disparaîtra avec le dernier membre en 1866 avant d'être refondée par un prêtre de Paris, Daniel Fontaine, en 1918.

* * *

Famille COR UNUM : Pavillon 4 - 202 avenue du Maine - 75014 PARIS - FRANCE
e-mail: